Parti pris :

La photographie argentique garde ma préférence car j’en aime la discipline d’économie et le geste artisanal du tirage sous l’agrandisseur.

 

Et plus les années passent et plus je me rapproche de cette croyance de «primitifs» que serait la capture de l’âme par les sels d’argent ou bien est-ce par nostalgie dix-neuvièmiste.